Road N Troll

Normannia

📅 Dernière édition : les 15 et 16 février 2020. 

L’événement est organisé par la Fédération Française Médiévale et associe des atmosphères différentes et la croisée de plusieurs époques : médiéval, fantastique, heroic fantasy ou encore steampunk. 

Teaser by RNT Motion

📝 Notre avis : Normannia est un salon qui nous a conquis, riche en animations (spectacles, artisans, exposants, visiteurs costumés, concerts, etc.), l'ambiance est chaleureuse et conviviale ! 

🔍 Localisation  : un événement normand à Rouen, organisé par la Fédération Française Médiévale au parc des expositons.

Parc Exposition de Rouen, Le Grand-Quevilly, France

🕑 Horaires : 10h à 22h (18h le dimanche)

🌐 Site officiel :   Normannia - Salon médiéval fantastique

💵 Tarifs (2020) : 

  • 4€ pour les - de 12 ans / PMR / costumés 
  • 7€ pour les plus de 12 ans
  • 10€ le pass 2 jours

🎥 Notre Overview 2020 :

📸 Notre album photo 2019

📸 Notre album photo 2020

📖 Le salon en story Instagram

✒️ Notre compte-rendu de la 3ème édition

✒️ Notre compte-rendu de la 4ème édition :

Le salon, devenu incontournable, a attiré pour sa 4ème édition 14 000 visiteurs. Et, cette année encore, la programmation était riche en animations et spectacles vivants. 

Dans la Hall 4, Samson, Maître Bourrel exécutait sa sentence ! Niché sur son échafaud, il a présenté aux visiteurs de façon historique et ponctuée d'humour des condamnations basées sur des faits réels. Les us et coutumes du Moyen-âge à la Renaissance.

Celestiaes déambulait dans les allées du salon pour proposer des mini-concert d'un répertoire varié de musique médiévale. Galitrappe, le  Korrigan conteur, a quant à lui, régalé son auditoire avec ses histoires empreintes de légende et Bohemian Karavan, a envouté les visiteurs dans une déambulation onirique composée d'une Reine de Sabat en échasse, d'une danseuse, Succube esprit des sorcières et d’un musicien, Incube gardien de leur monde onirique. Enfin, Marina  et Olivier de la Compagnie Médiévale de Saint Ouen ont improvisé un mini-concert dans le patio plein d'énergie et de bonne humeur. Autre moment fort, samedi soir, les concerts ont fait salle comble avec Luc Arbogast et Naheulband

Grande force du Salon, le marché artisanal 100% artisans  proposait plus d'une centaine d'exposants, avec des articles de qualité dans l'univers steampunk,  Mais aussi des costumes et des répliques d'armes, ou encore des bijoux, des peaux et fourrures, des instruments de musique traditionnelle : le salon offre une réelle diversité d'objets. Parmi nos coup de cœur de cette année : Entrelacs l’Atelier qui propose des bijoux en cotte de maille revisité et, la nouvelle collection de D'Cuir, fabriqués dans l'atelier de Jannick et Nicolas en Isère. 

Côté restauration on retrouve ce qu’il faut  d’auberges et de tavernes :

  • Dans les salés : des plats médiévaux, des saucissons, de la charcuterie fine ou du Fromage
  • Dans les sucrés : des Biscuits d'autrefois, des caramels, des confitures maison et des pâtisseries 
  • Parmi les boissons : des Spiriteux,des  breuvages anciens comme l'hydromel ou l'hypocras et des bières artisanales.

Au final nous avons pu varié tout au long du week-end nos repas et essayé des plats oubliés.   

Dans le hall 2 des combats percutants se sont enchaînés.  Nous avons retrouvé Diex Aïe, l'équipe régionale normande de Béhourd. Nous avons également assisté à des démonstration de haut-vol de Spatha, composé de cascadeurs professionnels. Et aussi du Clash dans une lice en bois proposant des duels épiques dont les styles de combats sont répartis entre le VIIème et le XIIIème siècle.

Cette année, le salon offrait de la nouveauté avec des conférences pédagogiques proposées par les Geekstoriens. "Les Geekstoriens", ce sont deux docteurs en Histoire qui viennent vous parler des armes, armures et costumes entre Histoire et pop culture ! Un véritable coup de cœur, et une rencontre captivante. 

Devenu traditionnel, le concours de costumes proposait trois thématiques :

  • Elfes Sylvains
  • Toxique mais pas trop
  • Les nains sous la montagne

L'événement est reconnu pour les incroyables costumes qui déambulent dans les allées. Nous avons eu le grand plaisir de tourner avec Johnnypen et son nouveau costume d'hospitalier, accompagné de Julie.

Dans le patio à l'entrée, l'Île Maudite abritait la grande piraterie dans une ambiance toujours aussi incroyable, qui nous rappel que nous sommes à la croisée de plusieurs univers.
Parmi les grands noms présents : 
    • Le tavernier, dit le capitaine Maudit,
    • Captaine Lily Bird et son fidèle céphalopode Didier,
    • Le capitaine Picro Sparro qui a dominé la foule avec ses grandes échasses, 
    • Capitaine Crapule, 
    • Scott Rider,
    • Capitaine Dante,
    • Capitaine Connor Manson,
    • Le commodore Edward J T. Knock, dit "Plein la gueule".

Et bien entendu, à Normannia, on Joue beaucoup ! Des sessions de TrollBall avec les Compagnons des Terres Parallèles étaient proposés :  nous avons assisté à des parties déjantées où Galethorne des Peuples d'Arda étrainait ses nouvelles armes redoutables ; du jeu de rôle avec JDR éditions  qui propose des aventure medfan, de pirates et de cape et d'épée ; des jeux anciens en bois proposé par Ragnarök des Loups ; et, la Cabane du Lanceur qui offrait la possibilité de se défouler sur des cibles en bois ; ou encore l'association des Fous du jeu qui animait un bel espace jeux de société. 

Enfin, au cours de notre visite, nous avons rencontré de nombreux auteurs, illustrateurs et éditeurs de fantasy, fantastique ou historiques parmi lesquels Yannick Fradin, Béatrice Florin, Kévin Monfils et les éditions Elenya.

En conclusion, une nouvelles très belle édition, qui nous a laissé plein de magie dans les yeux, un dépaysement qui nous donne qu'une seule envie, y revenir en 2021 ! 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article