Road N Troll

Paraexperience : le Salon Officiel de l’Étrange

📅 Dernière édition :  les 14 et 15 septembre 2019

📸 Notre album photo sur notre page Facebook 

📖 La salon en story Instagram

🎥 Notre overview Paraexeprience 3 

📝 Notre avis : un salon très humain avec de nombreux passionnés, ouverts pour partager leurs différents centres d'intérêt dans l'univers de l'étrange et du mystérieux. Un salon pour les curieux, une expérience que nous avons aimé vivre avec de belles rencontres tout au long du week-end.

Amateurs de creepy, nous étions impatients de découvrir ce salon unique en son genre, dédié aux mystères et à l'étrange.

🔍 Localisation 

Parc des expositions et des congrès de Dijon.

Paraexperience est le premier salon français qui traite tous les concepts autour du paranormal : entre sciences, découvertes, expériences et folklore.

🍜 Au menu : : conférences, ateliers et animations (médiumnité publique, hypnose, spectacle, contes chamaniques, massages), boutiques et librairies ésotériques, auteurs, créateurs, parcours (enquête à mener sur le salon) et museum (reconstitutions historiques des investigations de l'étrange du passé, collection privée).

Quatre univers

  • Investigations de l'étrange : chasseurs de fantômes ou d'extraterrestres, spécialistes de la cryptozoologie, expériences inexpliquées (EMI ou NDE).
  • L'étrange à travers le temps et l'espace : pratiques ancestrales comme la sorcellerie, le chamanisme, les runes, ou encore le spiritisme. 
  • Les pratiques contemporaines de l'étrange : géobiologie, lithothérapie, astrologie, cartomancie, radiesthésie, soins énergétiques, médiumnité. 
  • Le folklore de l'étrange avec notamment la culture du cinéma. 

🕑 Horaires : de 10H00 à 20H00 les deux jours.

🌐 Site officiel :   Salon Paraexperience

💵 Tarifs (2019) : 

  • Pass journée 15€ (13€ en tarif réduit).
  • Pass week-end 20€ (18€ en tarif réduit).
  • Gratuit pour les -12 ans. 

⚠ SUR RÉSERVATION OBLIGATOIRE 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article